Dessin sur photos

Présentation

Bonjour je m'appelle Chloé Muller, j'ai 14 ans et pour mon projet j'ai décidé de faire du dessin sur photo.

Choix du projet

Au début, je n'avais aucune idée de projet à réaliser au cours de cette année. Mais petit à petit, l'idée m'est venue de faire du dessin ou de la photo. Mais là encore, je voulais quelque chose d'un peu plus original étant donné que la photo avait déjà été faite il y a seulement 2 ans. Et c'est en réfléchissant avec des amis qu'on m'a donné l'idée de les mélanger. De faire du dessin sur photo.

Tuteur

Le choix de mon tuteur fut assez difficile. Mais en pensant à cet univers du dessin et de la photo, ça m'a amenée vers ma tante Laura Muller qui était avant dans cette école et qui a fait les Beaux-arts. A cause des conditions actuelles et de son déménagement, nous ne nous sommes pas beaucoup vues, mais nous nous sommes écrit et appelées plusieurs fois.

Étapes de réflexion

1) Quelle photo choisir ?

Au moment de choisir ma photo, j'ai immédiatement pensé à une photo prise en Autriche l'été 2019. C'était une photo d'une souche dans une forêt. Ce jour-là, j'avais pris plusieurs photos et j’hésitais à prendre soit celle de la souche soit une autre (celle d'une branche d'arbre).

2) Quelle technique ?

En tout premier, j'ai voulu faire les dessins sur tablette avec une application appelée "Procreate". Mais finalement, je me suis dit que c’était mieux de le faire directement sur la photo elle-même une fois imprimée.

Ensuite, j'ai fait plusieurs essais de matériel comme des feutres, de la peinture, des crayons aquarelles... Et j'ai gardé un seul matériel (étant donné que c’était le seul qui marchait): la peinture acrylique.

J'ai fait une première couche en blanc dans la couleur dominante de mes personnages, puis, une fois la première couche séchée, j'ai mis les couleurs que je voulais. Et en tout dernier j'ai dessiné avec un feutre fin noir sur le visage pour les détails.

3) Quoi dessiner ?

J'ai tout de suite pensé à un univers fantastique, mais je ne savais pas lequel. Alors m'est venue l'idée d'écrire une histoire afin de poser un contexte et d'avoir une scène à dessiner. L'histoire parle d'une famille qui déménage à Caen, leur fille Alice va faire des rencontres extraordinaires et fantastiques.

4) Inspiration

Pour savoir quoi dessiner et comment, je suis allée chercher de l'inspiration sur internet et j'ai trouvé plusieurs artistes comme Ben Heine et Sébastien del Grosso.

a)Ben Heine

Ben Heine est un artiste qui fait aussi du dessin sur photo. Il prend en photo un morceau de feuille vierge devant un paysage.

b) Sebastien del Grosso

Sebastien del Grosso lui, prend des photos de lui et, à la place de morceau de papier, il efface une partie de la photo et la remplace par du dessin.

Au début, j'ai voulu faire comme Ben Heine, avec les morceaux de papier. Mais finalement, j'ai préféré intégrer directement le dessin à la photo.

Ensuite, je suis allée chez ma grand-mère retrouver un livre que je lisais beaucoup quand j'étais petite: The Complete Book of Flowers Fairies de Cicely Marie Barker.

Étapes de création

En premier, j'ai imprimé ma photo plusieurs fois en A3, mais je ne savais pas encore quoi dessiner. J'en ai discuté avec mon père et il m'a donné l'idée d'écrire une histoire pour poser un contexte et avoir une scène.

Mon Histoire

J'ai donc écrit l'histoire sans idée et elle m'est venue petit à petit. Ensuite, je l'ai reliée à l'école avec une spirale.

Et c'est en l'écrivant que m'est venue l'idée d'une deuxième scène.

Cette deuxième scène se passe dans une maison (j'ai pris la photo dans ma cuisine).

Ensuite, chez moi, j'ai trouvé des feuilles transparentes, j'ai essayé la peinture dessus et voyant que ça dessinait bien, j'ai décidé de faire ma deuxième scène dessus.

Cadres

Pour la présentation, j'ai fabriqué des cadres en isorel. Cela m'a pris environ une journée mais c'était chouette à faire.

Difficultés

Les difficultés que j'ai eues sont:

La profondeur de champ, c'est le fait que la photo soit floue à l'arrière-plan ou au premier plan il fallait donc dessiner flou si je voulais dessiner dans ces zones-là.

Et la principale, c'était que j'étais déçue du résultat, mais finalement on m'a dit que le chemin pour y parvenir était tout aussi important que le résultat lui-même; les difficultés qui nous ont permis d'avancer, les réussites qui nous ont encouragés et l'implication qui nous a appris à persévérer.

Je souhaite remercier ma tutrice Laura Muller sans qui je n'aurais pas pu avancer, mon père pour sa grande aide et son intérêt pour mon projet, ma mère pour la correction de mon histoire et tous mes amis pour leurs conseils et idées.

Merci!